Éditions Fradet
Reims




Dernière mise à jour :
30/1/2017

le_poilu_troglodyte_couv%20_5,29.jpg

Le Poilu Troglodyte
Chronique de la vie ordinaire
dans les tranchées de Champagne
et d’ailleurs en 14-18



Carnet de poche
Février 1917. — Si l’on demandait aux Poilus ce qu’ils admirent davantage dans le personnage de Monte-Christo, je sais bien ce qu’ils répondraient. Ils l’envieraient de ce qu’il voyait clair dans la nuit. Voilà un gaillard qui ne craignait pas de choir dans les trous de marmites!

Entendu : — Ce n’est pas pour me vanter, mais il m’est arrivé, dans le civil, d’être mieux couché que ça.

Lorsqu’on n’a pas lu le journal depuis deux jours et qu’il s’est produit une accalmie dans le tir :
— C’est embêtant!... Faudrait bien savoir... la guerre est peut-être finie!...
Et, lorsque les Poilus viennent de prendre part à une grande victoire, leur première réflexion :
— Il va bien y avoir du populo sur les boulevards!...

André LAPHIN, maréchal des logis, 12e d’artil. S. P. 116. Le Poilu, Février 1917.

Extrait de :
"Le Poilu Troglodyte"
le_poilu_gir_19170800_6,7.jpg

En Popote. — Vingt sous d’amende
au premier qui dira M...

— Oh ! alors, si on ne peut plus causer...
Gir, Le Poilu, août 1917.