Éditions Fradet
 




dhazan150.jpg


Commandez
Adeline Hazan

en ligne :
fnac.com
ou
auprès de l'éditeur



 


Adeline Hazan

du jardin du Luxembourg à la mairie de Reims

Alain Moyat

Broché. 13 x 20,5 cm. 160 pages. 16 photographies hors-texte. 2008.

ISBN 978-2-909952-22-2 - 14 €.

Le parcours d'une femme de gauche qui, parachutée sans succès en 1997 à Reims, une ville plutôt à droite, réussit onze ans plus tard à s'emparer de la mairie. Un travail d'enquête fouillé – depuis l'enfance d'Adeline Hazan jusqu'à maintenant – réalisé par Alain Moyat, journaliste à L'Union, fin connaisseur de la vie municipale rémoise et... de ses turbulences, avec l'indépendance d'esprit qui le caractérise.

Table des matières

Avant-propos. I. 21 janvier 1956. – Enfance heureuse, scolarité brillante. II. Premier mariage. – Premiers doutes. – Face à face avec la peine de mort. – La très seule juge pour enfants. – Honte à la loi d’amnistie de 1988. III. Adhésion au PS en 1992. – 1994 : chaud, chaud le congrès de Liévin. – On bossait dur avec Jospin. – À l’origine du Pacs. – Immigration : éviter les faux débats. – Adeline Hazan, la Jospiniste jospinette. IV. Législatives 1997 : Reims par défaut et par défi. – Sur la 3e circonscription Reims-Suippes. V. Amour : la qualité de la relation d’abord. – Son plus sérieux adversaire : elle-même. – Régionales et européennes : enfin une légitimité. VI. La candidate qui dérange. – Le menu fretin croqué en moins de deux. – Municipales 2001 : un échec riche d’enseignements. VII. 2001-2004 : une opposition soutenue et constructive. VIII. 2005-2007 : spectatrice d’une droite divisée. – Schneiter aime bien Adeline Hazan. IX. Dernière ligne droite avant l’élection. – Dutreil rate son tram. – 16 mars 2008 : Hazan dans un fauteuil. X. 21 mars 2008 : Adeline Hazan, quarante-huitième maire de Reims. – Une sensibilité de gauche qui n’est pas feinte. – Adeline Hazan se coule vite dans l’habit de maire. – Faut que ça bosse!