Éditions Fradet

 

 


dfradink120.jpg
  
Être Arménien
en Turquie

Hrant Dink

Hrant Dink - Être armenien en Turquie - Le commentaire de Babelmed

Babelmed

Hrant Dink, journaliste turc d’origine arménienne, a été assassiné devant son bureau à Istanbul, le 19 janvier 2007. Une petite maison d’édition française vient de sortir, deux mois après ce meurtre, un petit livre à sa mémoire, fait de textes écrits par Dink jusqu’à la veille de sa mort.

C’était un homme libre qui soutenait la thèse du «vivre ensemble» et s’opposait à toute forme de nationalisme et de communautarisme. Il recherchait la réconciliation entre Turcs et Arméniens et s’opposait quelquefois avec la diaspora arménienne.

Son assassinat a tout d’abord provoqué un sursaut d’indignation en Turquie et ses obsèques ont donné lieu à un défilé de plusieurs dizaines de milliers de personnes, pour la plupart des musulmans. Plus tard, cette réaction pacifique a elle-même provoqué une contre-réaction des milieux ultra-nationalistes.

Une véritable réconciliation entre Turcs et Arméniens est probablement encore lointaine, de même qu’une pleine acceptation des Turcs d’origine arménienne par la société et l’état turcs. Quoi qu’il en soit, les textes de Hrant Dink permettent de mieux cerner la situation d’aujourd’hui et sa propre approche. Un bel hommage des Editions Dominique Fradet à Reims, avec le concours du journal Agos, dont Dink était le directeur.

6 avril 2007